Alzheimer, ma mère et moi : La vie avec la maladie.

By: Bauwens, ChantalContributor(s): Pandore, La Boîte àPublisher: Cork : La Boîte à Pandore, 2014Copyright date: ©2014Description: 1 online resource (186 pages)Content type: text Media type: computer Carrier type: online resourceISBN: 9782390090069Subject(s): Alzheimer's disease -- Patients -- Biography.;Alzheimer's disease - Patients - Care.;Alzheimer's disease - Patients - Family ralationships.;Alzheimer's disease - Patients - RehabilitationGenre/Form: Electronic books. Additional physical formats: Print version:: Alzheimer, ma mère et moi : La vie avec la maladieDDC classification: 616831 LOC classification: RC523Online resources: Click to View
Contents:
Couverture -- Page de titre -- Introduction -- Alzheimer ma mère et moi -- Six heures du matin -- Le désespoir -- Pause café -- Six heures trente -- J'ai mis trop de sucre dans mon café -- Gigi, Willy. L'un après l'autre -- C'est l'hiver -- Willy aime Gigi -- Changement de personnalité -- Une femme à la mode -- Et je compare Gilberte la rousse et Gigi la blonde -- La différence se remarque -- Souvenirs de guerre -- La chasse aux trésors… -- …ou l'antre de Mad Max -- Poubelles ici, trésors là-bas -- Une mauvaise intuition -- L'argent brûle les doigts -- Un trésor reste un trésor… -- … la misère aussi -- Voyance ou prémonition -- Tristesse et désolation -- Une envie de meurtre compréhensible -- L'originalité cultivée au rang d'exception -- Chronique d'une maladie annoncée -- Et puis, elle s'est mise à boire. Un signe ? -- Les photos : des témoins évidents -- Madame Jekyll et Madame Hyde -- Dominante contre dominés -- Les origines de la maladie -- Une famille de rêve, une mère rêvée -- Gilberte sur le grill du médecin -- Le diagnostic qui fait froid -- Alzheimer, maladie de la vieillesse -- La pilule du « bonheur retrouvé » -- Le double calvaire de Willy -- La bonne volonté ne suffit pas -- Quand la mère devient l'enfant -- Mon fils, ma mère, mon père : mes batailles -- Les dernières heures du père -- J'assume, donc je suis -- Les meilleurs partent les premiers… -- …les autres souffrent -- Le parfum de la mort est tangible -- La vie qui fout le camp -- Aucun répit pour moi -- Petit intermède dans mes pensées -- Le placement comme solution -- Je me décharge sur le home -- Le téléphone pleure -- Les homes, mouroirs ou clubs de vacances ? -- Un nouveau cauchemar -- Et ce n'est pas fini, ou plutôt, ça continue -- Dernier foyer -- Drôles de trésors -- Les jours avancent et je suis perdue -- L'espoir dans la recherche -- Autre home, autres problèmes.
Maman et les finances -- Piètre héritage -- Autisme et Alzheimer, mêmes troubles -- La dérive de la folie peu ordinaire -- L'angoisse de ma propre mort -- Un mois plus tard… de nouvelles surprises -- L'Alzheimer : un prisonnier sans crime -- Août, l'hôpital : le col du fémur -- Je referme les albums de photos -- Novembre, retour au home -- Janvier, seconde opération -- Février, l'embolie -- Mars, le cerveau se meurt -- Épilogue -- Annexe -- Dernières nouvelles -- Copyright.
Summary: Déculpabilisant, fort et vrai, " Alzheimer, ma mère et moi " parle de cet étrange ménage à trois avec la maladie Beaucoup d'ouvrages parlent d'Alzheimer en abordant le point de vue clinique du malade. Chantal Bauwens, elle parle de la maladie vue du côté du valide. De celui qui "débarque" sur ce continent inconnu dont les habitants ont des comportements étranges. Cette histoire, ni misérabiliste, ni déprimante est au contraire, une tranche de vie... pleine de vie. Tout le talent de Chantal Bauwens est là. Avec une écriture vive, ironique, drôle et tendre à la fois, elle raconte son expérience de la découverte de la maladie de sa mère et de leur quotidien, parfois surréaliste. Un témoignage fort et émouvant sur la maladie d'AlzheimerEXTRAIT : Six heures du matinJe me retourne pour la énième fois dans mon lit à la recherche d'un sommeil qui ne veut pas venir et pourtant je suis épuisée.Maman va me rendre folle. Je n'en peux plus. Mon cœur s'emballe. J'ai les nerfs en pelote et la nausée en permanence. Je vois sans cesse ses yeux bleu-gris me fixant sans me voir, et j'ai envie de l'étrangler.Je deviens hypocondriaque. Mes muscles sont durs. J'ai mal à une dent, que je n'ai plus, ainsi qu'à de vieilles cicatrices. Je ne veux pas terminer dans un hôpital comme papa, si faible qu'aucun traitement ne puisse me soigner, ou pire, en clinique pour dépression. Il faut que cela s'arrête : je dois me détacher de ma mère, pour son bien, mais surtout pour le mien.Et encore, si je pouvais pleurer et trouver le réconfort auprès d'un mari compatissant, tout serait plus simple, mais je n'en ai pas : Je dois m'occuper seule de mes enfants et de Gigi. C'est l'unique bien légué par mon père après son décès subit suite à un cancer des poumons non soigné. Une vie entière passée à fumer, soixante années à se détruire à petit feu. C'est le cas de le dire.
Holdings
Item type Current library Call number Status Date due Barcode Item holds
Ebrary Ebrary Afghanistan
Available EBKAF-N0009406
Ebrary Ebrary Algeria
Available
Ebrary Ebrary Cyprus
Available
Ebrary Ebrary Egypt
Available
Ebrary Ebrary Libya
Available
Ebrary Ebrary Morocco
Available
Ebrary Ebrary Nepal
Available EBKNP-N0009406
Ebrary Ebrary Sudan

Access a wide range of magazines and books using Pressreader and Ebook central.

Enjoy your reading, British Council Sudan.

Available
Ebrary Ebrary Tunisia
Available
Total holds: 0

Couverture -- Page de titre -- Introduction -- Alzheimer ma mère et moi -- Six heures du matin -- Le désespoir -- Pause café -- Six heures trente -- J'ai mis trop de sucre dans mon café -- Gigi, Willy. L'un après l'autre -- C'est l'hiver -- Willy aime Gigi -- Changement de personnalité -- Une femme à la mode -- Et je compare Gilberte la rousse et Gigi la blonde -- La différence se remarque -- Souvenirs de guerre -- La chasse aux trésors… -- …ou l'antre de Mad Max -- Poubelles ici, trésors là-bas -- Une mauvaise intuition -- L'argent brûle les doigts -- Un trésor reste un trésor… -- … la misère aussi -- Voyance ou prémonition -- Tristesse et désolation -- Une envie de meurtre compréhensible -- L'originalité cultivée au rang d'exception -- Chronique d'une maladie annoncée -- Et puis, elle s'est mise à boire. Un signe ? -- Les photos : des témoins évidents -- Madame Jekyll et Madame Hyde -- Dominante contre dominés -- Les origines de la maladie -- Une famille de rêve, une mère rêvée -- Gilberte sur le grill du médecin -- Le diagnostic qui fait froid -- Alzheimer, maladie de la vieillesse -- La pilule du « bonheur retrouvé » -- Le double calvaire de Willy -- La bonne volonté ne suffit pas -- Quand la mère devient l'enfant -- Mon fils, ma mère, mon père : mes batailles -- Les dernières heures du père -- J'assume, donc je suis -- Les meilleurs partent les premiers… -- …les autres souffrent -- Le parfum de la mort est tangible -- La vie qui fout le camp -- Aucun répit pour moi -- Petit intermède dans mes pensées -- Le placement comme solution -- Je me décharge sur le home -- Le téléphone pleure -- Les homes, mouroirs ou clubs de vacances ? -- Un nouveau cauchemar -- Et ce n'est pas fini, ou plutôt, ça continue -- Dernier foyer -- Drôles de trésors -- Les jours avancent et je suis perdue -- L'espoir dans la recherche -- Autre home, autres problèmes.

Maman et les finances -- Piètre héritage -- Autisme et Alzheimer, mêmes troubles -- La dérive de la folie peu ordinaire -- L'angoisse de ma propre mort -- Un mois plus tard… de nouvelles surprises -- L'Alzheimer : un prisonnier sans crime -- Août, l'hôpital : le col du fémur -- Je referme les albums de photos -- Novembre, retour au home -- Janvier, seconde opération -- Février, l'embolie -- Mars, le cerveau se meurt -- Épilogue -- Annexe -- Dernières nouvelles -- Copyright.

Déculpabilisant, fort et vrai, " Alzheimer, ma mère et moi " parle de cet étrange ménage à trois avec la maladie Beaucoup d'ouvrages parlent d'Alzheimer en abordant le point de vue clinique du malade. Chantal Bauwens, elle parle de la maladie vue du côté du valide. De celui qui "débarque" sur ce continent inconnu dont les habitants ont des comportements étranges. Cette histoire, ni misérabiliste, ni déprimante est au contraire, une tranche de vie... pleine de vie. Tout le talent de Chantal Bauwens est là. Avec une écriture vive, ironique, drôle et tendre à la fois, elle raconte son expérience de la découverte de la maladie de sa mère et de leur quotidien, parfois surréaliste. Un témoignage fort et émouvant sur la maladie d'AlzheimerEXTRAIT : Six heures du matinJe me retourne pour la énième fois dans mon lit à la recherche d'un sommeil qui ne veut pas venir et pourtant je suis épuisée.Maman va me rendre folle. Je n'en peux plus. Mon cœur s'emballe. J'ai les nerfs en pelote et la nausée en permanence. Je vois sans cesse ses yeux bleu-gris me fixant sans me voir, et j'ai envie de l'étrangler.Je deviens hypocondriaque. Mes muscles sont durs. J'ai mal à une dent, que je n'ai plus, ainsi qu'à de vieilles cicatrices. Je ne veux pas terminer dans un hôpital comme papa, si faible qu'aucun traitement ne puisse me soigner, ou pire, en clinique pour dépression. Il faut que cela s'arrête : je dois me détacher de ma mère, pour son bien, mais surtout pour le mien.Et encore, si je pouvais pleurer et trouver le réconfort auprès d'un mari compatissant, tout serait plus simple, mais je n'en ai pas : Je dois m'occuper seule de mes enfants et de Gigi. C'est l'unique bien légué par mon père après son décès subit suite à un cancer des poumons non soigné. Une vie entière passée à fumer, soixante années à se détruire à petit feu. C'est le cas de le dire.

Description based on publisher supplied metadata and other sources.

Electronic reproduction. Ann Arbor, Michigan : ProQuest Ebook Central, 2019. Available via World Wide Web. Access may be limited to ProQuest Ebook Central affiliated libraries.

There are no comments on this title.

to post a comment.