100 classiques rock et leur sens caché : Anthologie musicale.

By: Du Bus, AxelContributor(s): Pandore, La Boîte àPublisher: Cork : La Boîte à Pandore, 2014Copyright date: ©2014Description: 1 online resource (354 pages)Content type: text Media type: computer Carrier type: online resourceISBN: 9782390090144Subject(s): Rock music -- Criticism and interpretation.;Rock music -- History.;Rock music -- TextsGenre/Form: Electronic books. Additional physical formats: Print version:: 100 classiques rock et leur sens caché : Anthologie musicaleDDC classification: 782.42166092 LOC classification: ML421Online resources: Click to View
Contents:
Couverture -- Page de titre -- Note de l'auteur -- Louie Louie, The Kingsmen -- You've Got To Hide Your Love Away, The Beatles -- Turn! Turn! Turn!, The Byrds -- Sunny Afternoon, The Kinks -- For What It's Worth, Buffalo Springfield -- Mellow Yellow, Donovan -- Purple Haze, Jimi Hendrix -- Pictures of Lily, The Who -- A Whiter Shade of Pale, Procol Harum -- White Rabbit, Jefferson Airplane -- Ode to Billie Joe, Bobbie Gentry -- Nights In White Satin, The Moody Blues -- Suzanne, Leonard Cohen -- Street Fighting Man, The Rolling Stones -- Israelites, Desmond Dekker and the Aces -- The Pusher, Steppenwolf -- Space Oddity, David Bowie -- Fortunate Son, Creedence Clearwater Revival -- Come Together, The Beatles -- American Woman, The Guess Who -- Bridge Over Troubled Water, Simon & Garfunkel -- Lady D'Arbanville, Cat Stevens -- Lola, The Kinks -- Immigrant Song, Led Zeppelin -- Layla, Derek and the Dominos -- Me and Bobby McGee, Janis Joplin -- What's Going On, Marvin Gaye -- Riders on the Storm, The Doors -- American Pie, Don McLean -- Baba O'Riley, The Who -- Stairway To Heaven, Led Zeppelin -- Maggie May, Rod Stewart -- A Horse With No Name, America -- All The Young Dudes, Mott The Hoople -- Mama Weer All Crazee Now, Slade -- Walk On The Wild Side, Lou Reed -- You're So Vain, Carly Simon -- Across 110th Street, Bobby Womack -- Me and Mrs. Jones, Billy Paul -- Goodbye Yellow Brick Road, Elton John -- Jolene, Dolly Parton -- 48 Crash, Suzi Quatro -- La Grange, ZZ Top -- Sweet Home Alabama, Lynyrd Skynyrd -- Killer Queen, Queen -- Rikki Don't Lose That Number, Steely Dan -- Tangled Up In Blue, Bob Dylan -- Only Women Bleed, Alice Cooper -- Hurricane, Bob Dylan -- Love is the Drug, Roxy Music -- Have A Cigar, Pink Floyd -- Say It Ain't So Joe, Murray Head -- Blitzkrieg Bop, The Ramones -- Year Of The Cat, Al Stewart -- Hotel California, The Eagles.
Easy, The Commodores -- Black Betty, Ram Jam -- The Passenger, Iggy Pop -- Solsbury Hill, Peter Gabriel -- Denis, Blondie -- Roxanne, The Police -- Dreadlock Holiday, 10 CC -- Killing An Arab, The Cure -- My Sharona, The Knack -- I Don't Like Mondays, The Boomtown Rats -- Cars, Gary Numan -- Making Plans for Nigel, XTC -- Too Much Too Young, The Specials -- Brass in Pocket, The Pretenders -- London Calling, The Clash -- Sara, Fleetwood Mac -- The Ballad of Lucy Jordan, Marianne Faithfull -- Pulling Mussels (From The Shell), Squeeze -- Master Blaster (Jammin'), Stevie Wonder -- Dancing With Myself, Billy Idol -- Once in a Lifetime, Talking Heads -- That's Entertainment, The Jam -- Back in Black, AC/DC -- Pretty In Pink, The Psychedelic Furs -- Golden Brown, The Stranglers -- Shipbuilding, Elvis Costello -- Buffalo Soldiers, Bob Marley -- Born in the USA, Bruce Springsteen -- Sign O' The Times, Prince -- Beds Are Burning, Midnight Oil -- Luka, Suzanne Vega -- Cars & Girls, Prefab Sprout -- Losing My Religion, R.E.M. -- One, U2 -- Under the Bridge, Red Hot Chili Peppers -- Killing In The Name, Rage Against The Machine -- Mr. Jones, Counting Crows -- Black Hole Sun, Soundgarden -- Where the Wild Roses Grow, Nick Cave & Kylie Minogue -- Wonderwall, Oasis -- Song 2, Blur -- Paranoid Android, Radiohead -- The Drugs Don't Work, The Verve -- Brimful of Asha, Cornershop -- Beautiful Days, Venus -- Copyright.
Summary: Les francophones amateurs de rock connaissent la musique. Mais rarement les paroles. Ou alors deux ou trois phrases, ça s'arrête généralement là. Pour la première fois, un fou de musique se penche avec rigueur et humour sur les textes de 100 grands classiques du rock et en analyse leur contenu et leur sens caché, des Beatles à Radiohead, des Rolling Stones à Rage Against The Machine, de David Bowie à Blur, des Who à Prince…On y découvre au fil des pages que Born in the USA de Springsteen est tout sauf un hymne à l'Amérique triomphante des années Reagan. Que One de U2, l'une des chansons les plus jouées aux mariages partout dans le monde, est, de l'aveu même de Bono, une chanson de séparation. Que la Lola des Kinks ne porte pas bien son nom, elle aurait dû s'appeler Lolo. Ou encore que non, le Turn ! Turn ! Turn ! des Byrds n'est pas le cri désespéré d'un moniteur d'auto-école à son élève…100 Classiques Rock est l'adaptation des chroniques Your Song diffusées avec succès à la radio depuis 2011 et reproduites en partie dans divers médias.A PROPOS DE L'AUTEUR :Axel du Bus est né et vit à Bruxelles. Adolescent, il a été sauvé par le rock. Pour le reste, il écrit, dessine, scénarise, réalise et a même déjà réussi à réparer une photocopieuse.EXTRAIT : Louie Louie, The Kingsmen(Richard Berry, 1957)Petite devinette : quelle est la chanson la plus reprise de l'histoire du rock ? Et je vous aide, ce n'est pas une chanson rock. Allez, 5 secondes. 4. 3. 2. 1. Top. Vous avez trouvé ? C'est le Yesterday des Beatles. Penchons-nous sur la deuxième chanson de ce classement, tout aussi peu rock, du moins à sa naissance. Ce numéro deux, c'est le classique Louie Louie, né en 1955 sous la plume du chanteur Richard Berry, qui n'a rien à voir avec l'acteur français, même s'il a lui aussi commis, c'est comme ça qu'on dit dans ces cas-là, quelques sorties chantées fortSummary: réjouissantes.À sa sortie en 1957, Louie Louie version cha-cha-cha ne connaît pas un grand retentissement. Il faut attendre la reprise du titre en 1963 pour que naisse la légende. Deux groupes sont sur le coup, à quelques jours près et dans le même studio ! : Paul Revere and The Raiders et les Kingsmen. Ce sont ces derniers qui emportent la mise. Mais un peu par hasard. Car cette chanson anodine, composée de trois notes, oui, trois petites notes, l'histoire du rock quoi, doit son succès à une infamante rumeur : Louie Louie est une apologie du sexe diabolique et inexcusable !.
Holdings
Item type Current library Call number Status Date due Barcode Item holds
Ebrary Ebrary Afghanistan
Available EBKAF-N0009392
Ebrary Ebrary Algeria
Available
Ebrary Ebrary Cyprus
Available
Ebrary Ebrary Egypt
Available
Ebrary Ebrary Libya
Available
Ebrary Ebrary Morocco
Available
Ebrary Ebrary Nepal
Available EBKNP-N0009392
Ebrary Ebrary Sudan

Access a wide range of magazines and books using Pressreader and Ebook central.

Enjoy your reading, British Council Sudan.

Available
Ebrary Ebrary Tunisia
Available
Total holds: 0

Couverture -- Page de titre -- Note de l'auteur -- Louie Louie, The Kingsmen -- You've Got To Hide Your Love Away, The Beatles -- Turn! Turn! Turn!, The Byrds -- Sunny Afternoon, The Kinks -- For What It's Worth, Buffalo Springfield -- Mellow Yellow, Donovan -- Purple Haze, Jimi Hendrix -- Pictures of Lily, The Who -- A Whiter Shade of Pale, Procol Harum -- White Rabbit, Jefferson Airplane -- Ode to Billie Joe, Bobbie Gentry -- Nights In White Satin, The Moody Blues -- Suzanne, Leonard Cohen -- Street Fighting Man, The Rolling Stones -- Israelites, Desmond Dekker and the Aces -- The Pusher, Steppenwolf -- Space Oddity, David Bowie -- Fortunate Son, Creedence Clearwater Revival -- Come Together, The Beatles -- American Woman, The Guess Who -- Bridge Over Troubled Water, Simon & Garfunkel -- Lady D'Arbanville, Cat Stevens -- Lola, The Kinks -- Immigrant Song, Led Zeppelin -- Layla, Derek and the Dominos -- Me and Bobby McGee, Janis Joplin -- What's Going On, Marvin Gaye -- Riders on the Storm, The Doors -- American Pie, Don McLean -- Baba O'Riley, The Who -- Stairway To Heaven, Led Zeppelin -- Maggie May, Rod Stewart -- A Horse With No Name, America -- All The Young Dudes, Mott The Hoople -- Mama Weer All Crazee Now, Slade -- Walk On The Wild Side, Lou Reed -- You're So Vain, Carly Simon -- Across 110th Street, Bobby Womack -- Me and Mrs. Jones, Billy Paul -- Goodbye Yellow Brick Road, Elton John -- Jolene, Dolly Parton -- 48 Crash, Suzi Quatro -- La Grange, ZZ Top -- Sweet Home Alabama, Lynyrd Skynyrd -- Killer Queen, Queen -- Rikki Don't Lose That Number, Steely Dan -- Tangled Up In Blue, Bob Dylan -- Only Women Bleed, Alice Cooper -- Hurricane, Bob Dylan -- Love is the Drug, Roxy Music -- Have A Cigar, Pink Floyd -- Say It Ain't So Joe, Murray Head -- Blitzkrieg Bop, The Ramones -- Year Of The Cat, Al Stewart -- Hotel California, The Eagles.

Easy, The Commodores -- Black Betty, Ram Jam -- The Passenger, Iggy Pop -- Solsbury Hill, Peter Gabriel -- Denis, Blondie -- Roxanne, The Police -- Dreadlock Holiday, 10 CC -- Killing An Arab, The Cure -- My Sharona, The Knack -- I Don't Like Mondays, The Boomtown Rats -- Cars, Gary Numan -- Making Plans for Nigel, XTC -- Too Much Too Young, The Specials -- Brass in Pocket, The Pretenders -- London Calling, The Clash -- Sara, Fleetwood Mac -- The Ballad of Lucy Jordan, Marianne Faithfull -- Pulling Mussels (From The Shell), Squeeze -- Master Blaster (Jammin'), Stevie Wonder -- Dancing With Myself, Billy Idol -- Once in a Lifetime, Talking Heads -- That's Entertainment, The Jam -- Back in Black, AC/DC -- Pretty In Pink, The Psychedelic Furs -- Golden Brown, The Stranglers -- Shipbuilding, Elvis Costello -- Buffalo Soldiers, Bob Marley -- Born in the USA, Bruce Springsteen -- Sign O' The Times, Prince -- Beds Are Burning, Midnight Oil -- Luka, Suzanne Vega -- Cars & Girls, Prefab Sprout -- Losing My Religion, R.E.M. -- One, U2 -- Under the Bridge, Red Hot Chili Peppers -- Killing In The Name, Rage Against The Machine -- Mr. Jones, Counting Crows -- Black Hole Sun, Soundgarden -- Where the Wild Roses Grow, Nick Cave & Kylie Minogue -- Wonderwall, Oasis -- Song 2, Blur -- Paranoid Android, Radiohead -- The Drugs Don't Work, The Verve -- Brimful of Asha, Cornershop -- Beautiful Days, Venus -- Copyright.

Les francophones amateurs de rock connaissent la musique. Mais rarement les paroles. Ou alors deux ou trois phrases, ça s'arrête généralement là. Pour la première fois, un fou de musique se penche avec rigueur et humour sur les textes de 100 grands classiques du rock et en analyse leur contenu et leur sens caché, des Beatles à Radiohead, des Rolling Stones à Rage Against The Machine, de David Bowie à Blur, des Who à Prince…On y découvre au fil des pages que Born in the USA de Springsteen est tout sauf un hymne à l'Amérique triomphante des années Reagan. Que One de U2, l'une des chansons les plus jouées aux mariages partout dans le monde, est, de l'aveu même de Bono, une chanson de séparation. Que la Lola des Kinks ne porte pas bien son nom, elle aurait dû s'appeler Lolo. Ou encore que non, le Turn ! Turn ! Turn ! des Byrds n'est pas le cri désespéré d'un moniteur d'auto-école à son élève…100 Classiques Rock est l'adaptation des chroniques Your Song diffusées avec succès à la radio depuis 2011 et reproduites en partie dans divers médias.A PROPOS DE L'AUTEUR :Axel du Bus est né et vit à Bruxelles. Adolescent, il a été sauvé par le rock. Pour le reste, il écrit, dessine, scénarise, réalise et a même déjà réussi à réparer une photocopieuse.EXTRAIT : Louie Louie, The Kingsmen(Richard Berry, 1957)Petite devinette : quelle est la chanson la plus reprise de l'histoire du rock ? Et je vous aide, ce n'est pas une chanson rock. Allez, 5 secondes. 4. 3. 2. 1. Top. Vous avez trouvé ? C'est le Yesterday des Beatles. Penchons-nous sur la deuxième chanson de ce classement, tout aussi peu rock, du moins à sa naissance. Ce numéro deux, c'est le classique Louie Louie, né en 1955 sous la plume du chanteur Richard Berry, qui n'a rien à voir avec l'acteur français, même s'il a lui aussi commis, c'est comme ça qu'on dit dans ces cas-là, quelques sorties chantées fort

réjouissantes.À sa sortie en 1957, Louie Louie version cha-cha-cha ne connaît pas un grand retentissement. Il faut attendre la reprise du titre en 1963 pour que naisse la légende. Deux groupes sont sur le coup, à quelques jours près et dans le même studio ! : Paul Revere and The Raiders et les Kingsmen. Ce sont ces derniers qui emportent la mise. Mais un peu par hasard. Car cette chanson anodine, composée de trois notes, oui, trois petites notes, l'histoire du rock quoi, doit son succès à une infamante rumeur : Louie Louie est une apologie du sexe diabolique et inexcusable !.

Description based on publisher supplied metadata and other sources.

Electronic reproduction. Ann Arbor, Michigan : ProQuest Ebook Central, 2019. Available via World Wide Web. Access may be limited to ProQuest Ebook Central affiliated libraries.

There are no comments on this title.

to post a comment.