Exégèse des lieux communs.

By: Bloy, Léon
Publisher: Cork : Ligaran, 2015Copyright date: ©2015Description: 1 online resource (496 pages)Content type: text Media type: computer Carrier type: online resourceISBN: 9782335002225Subject(s): French fiction -- 19th century.;French literature -- 19th century.;Short stories, FrenchGenre/Form: Electronic books. Additional physical formats: Print version:: Exégèse des lieux communsDDC classification: 840.9 LOC classification: PN6246Online resources: Click to View
Contents:
Couverture -- Page de Copyright -- Page de titre -- Dédicace -- I - Dieu n'en demande pas tant ! -- II - Rien n'est absolu -- III - Le Mieux est l'ennemi du Bien -- IV - L'hôpital n'est pas fait pour les chiens -- V - Pauvreté n'est pas vice -- VI - On n'est pas parfait -- VII - Les malhonnêtes gens redoutent la lumière -- VIII - Les enfants ne demandent pas à venir au monde -- IX - Il faut manger pour vivre -- X - On ne peut pas vivre sans argent -- XI - Faire travailler l'argent -- XII - Les affaires sont les affaires -- XIII - J'ai la loi pour moi -- XIV - On ne peut pas tout avoir -- XV - Tout le monde ne peut pas être riche -- XVI - Il faut mourir riche -- XVII - Quand on est dans le commerce… -- XVIII - On ne se refait pas -- XIX - La médecine est un sacerdoce -- XX - Toutes les opinions sont respectables -- XXI - Je suis comme saint Thomas… -- XXII - Je m'en lave les mains comme Pilate -- XXIII - Prêcher dans le désert comme saint Jean -- XXIV - Être dans les nuages -- XXV - Être comme il faut -- XXVI - Être pratique -- XXVII - Être à cheval sur les principes -- XXVIII - Être poète à ses heures -- XXIX - Être dans une situation intéressante -- XXX - Il faut être de son siècle -- XXXI - Il ne faut pas être plus catholique que le Pape -- XXXII - Tous les goûts sont dans la nature -- XXXIII - Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire -- XXXIV - Chercher midi à quatorze heures -- XXXV - Il y a des bornes qu'il ne faut pas franchir -- XXXVI - L'excès en tout est un défaut -- XXXVII - II faut hurler avec les loups -- XXXVIII - Il n'y a que la Vérité qui offense -- XXXIX - C'est l'ambition qui perd les grands hommes -- XL - On n'est pas sur la terre pour s'amuser -- XLI - Je ne suis pas un saint -- XLII - Je ne me fais pas meilleur que je ne suis -- XLIII - La parole est d'argent, le silence est d'or -- XLIV - J'ai bien gagné de me reposer.
XLV - L'argent ne fait pas le bonheur, mais… -- XLVI - Rentrer dans son argent -- XLVII - Il faut que tout le monde vive -- XLVIII - Tous les chemins mènent à Rome -- XLIX - Paris n'a pas été bâti en un jour -- L - La pluie et le beau temps -- LI - La crème des honnêtes gens -- LII - L'honneur des familles -- LIII - Les devoirs du monde -- LIV - L'habitude est une seconde nature -- LV - Où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir -- LVI - Il n'y a pas de plaisir sans peine -- LVII - On ne fait pas d'omelettes sans casser des œufs -- LVIII - Je n'ai pas de monnaie -- LIX - Je pourrais être votre père -- LX - On ne meurt qu'une fois -- LXI - Il est bienheureux, il ne souffre plus -- LXII - Il ne s'est pas senti mourir -- LXIII - On dirait qu'il dort -- LXIV - Elle est morte comme une sainte -- LXV - On doit le respect aux morts -- LXVI - Les morts ne peuvent pas se défendre -- LXVII - Je ne suis pas un domestique ou Quand on nourrit -- LXVIII - Je n'ai besoin de personne -- LXIX - Les grandes douleurs sont muettes -- LXX - « Quo vadis ? » -- LXXI - La plus jolie fille du monde ne peut donner que ce qu'elle a -- LXXII - A l'impossible nul n'est tenu -- LXXIII - Un homme averti en vaut deux -- LXXIV - Que voulez-vous ! l'homme est l'homme -- LXXV - Il est avec le ciel des accommodements -- LXXVI - Au ciel on se reconnaît -- LXXVII - Les prêtres sont des hommes comme les autres -- LXXVIII - Chacun pour soi et le bon Dieu pour tous -- LXXIX - Aller son petit bonhomme de chemin -- LXXX - Ne pas valoir le Diable -- LXXXI - Se plaindre que la mariée est trop belle -- LXXXII - Tuer le temps -- LXXXIII - Avoir le mot pour rire -- LXXXIV - Assurer l'avenir de ses enfants -- LXXXV - Faire honneur à ses affaires -- LXXXVI - Faire un trou à la lune. Faire son trou -- LXXXVII - Brûler la chandelle par les deux bouts -- LXXXVIII - Vendre la peau de l'ours….
LXXXIX - Perdre ses illusions -- XC - Souffrir le martyre -- XCI - S'ensevelir dans le cloître -- XCII - Chercher la petite bête -- XCIII - Tendre la main -- XCIV - Respecter les Convenances -- XCV - Être de bonne foi -- XCVI - N'être pas le premier venu -- XCVII - Jeter sa gourme ou Il faut que jeunesse se passe ou On n'est pas de bois -- XCVIII - Faire un bon mariage -- XCIX - Faire une fin -- C - Se faire une raison -- CI - Monter une affaire -- CII - Encourager les beaux-arts -- CIII - De la discussion jaillit la lumière -- CIV - Qui n'entend qu'une cloche n'entend qu'un son -- CV - Le soleil luit pour tout le monde -- CVI - Tout le monde a plus d'esprit que Voltaire -- CVII - Qui veut trop prouver ne prouve rien -- CVIII - Il n'est jamais trop tard pour bien faire -- CIX - Petit à petit, l'oiseau fait son nid -- CX - Les petits ruisseaux font les grandes rivières -- CXI - On ne peut pas être et avoir été -- CXII - Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait !… -- CXIII - Si on savait tout ! -- CXIV - On ne saurait penser à tout -- CXV - On ne peut pas faire deux choses à la fois -- CXVI - Chaque chose en son temps -- CXVII - Le temps, c'est de l'argent -- CXVIII - L'argent n'a pas d'odeur -- CXIX - Plus on est de fous, plus on rit -- CXX - Tout ce qui brille n'est pas or -- CXXI - Il ne faut pas jouer avec le feu -- CXXII - Le bon Dieu -- CXXIII - La Nature -- CXXIV - La Science -- CXXV - La Raison -- CXXVI - Le Hasard -- CXXVII - La nuit du Moyen Age -- CXXVIII - L'Inquisition -- CXXIX - La Saint-Barthélemy -- CXXX - Il y a du bon dans toutes les religions -- CXXXI - Avoir l'esprit faux. Exagérer -- CXXXII - Il ne faut pas voir les choses trop en noir -- CXXXIII - A quelque chose malheur est bon -- CXXXIV - Tout vient à point à qui sait attendre -- CXXXV - La santé avant tout -- CXXXVI - Dieu ne fait plus de miracles.
CXXXVII - Je ne suis pas plus bête qu'un autre -- CXXXVIII - Qui veut la fin veut les moyens et Il n'y a pas de petites économies -- CXXXIX - Faire contre mauvaise fortune bon cœur -- CXL - Avoir du cœur, un bon cœur -- CXLI - Avoir de l'amour-propre -- CXLII - Avoir le travail facile -- CXLIII - Avoir de la chance -- CXLIV - Avoir du pain sur la planche -- CXLV - Entretenir des danseuses -- CXLVI - Les absents ont toujours tort -- CXLVII - L'argent se cache -- CXLVIII - Je veux dormir tranquille -- CXLIX - Je ne veux pas mourir comme un chien -- CL - Les amis de nos amis sont nos amis -- CLI - C'est en ami que je vous parle -- CLII - Un livre de chevet -- CLIII - Le cœur sur la main et Les larmes de crocodile -- CLIV - Être fils de ses œuvres -- CLV - Cherchez la femme -- CLVI - L'honnête femme -- CLVII - Le courage civil -- CLVIII - Tout n'est pas rose dans la vie -- CLIX - Les belles années de l'enfance -- CLX - Le bon vieux temps -- CLXI - Il y a un Dieu pour les ivrognes -- CLXII - L'appétit vient en mangeant -- CLXIII - On ne prête qu'aux riches -- CLXIV - Il n'y a pas de sot métier -- CLXV - La nuit est faite pour dormir -- CLXVI - L'occasion fait le larron -- CLXVII - Il n'y a pas de fumée sans feu -- CLXVIII - Entre deux maux, il faut choisir le moindre -- CLXIX - On n'est pas louis d'or ou Ce qui convient aux jeunes filles -- CLXX - La critique est aisée, mais l'art est difficile -- CLXXI - Je suis philosophe ou l'An quarante -- CLXXII - Une fois n'est pas coutume -- CLXXIII - Je n'avais pas besoin de ça ! -- CLXXIV - Les enfants sont ce qu'on les fait -- CLXXV - Il faut se faire un nom -- CLXXVI - On fait ce qu'on peut -- CLXXVII - On… -- CLXXVIII - Tous les hommes sont frères -- CLXXIX - Tout ou rien -- CLXXX - Ce que femme veut, Dieu le veut -- CLXXXI - Qui paie ses dettes s'enrichit.
CLXXXII - Quand le diable devient vieux, il se fait ermite -- CLXXXIII - Que faisiez-vous en 1870 ? -- Épilogue.
Summary: Extrait : "Je commence aujourd'hui, 30 septembre, sous l'invocation de saint Jérôme, auteur de la Vulgate, appariteur de tous les Prophètes, inventoriateur plein de gloire des Lieux Communs éternels. Est-ce là manquer de respect à cet étonnant docteur que l'Eglise honore du titre de Maximus, et que le Concile de Trente a implicitement déclaré le Notaire de l'Esprit-Saint ? Je ne le crois pas.".
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Ebrary Ebrary Afghanistan
Available EBKAF-N0008200
Ebrary Ebrary Algeria
Available
Ebrary Ebrary Cyprus
Available
Ebrary Ebrary Egypt
Available
Ebrary Ebrary Libya
Available
Ebrary Ebrary Morocco
Available
Ebrary Ebrary Nepal
Available EBKNP-N0008200
Ebrary Ebrary Sudan

Access a wide range of magazines and books using Pressreader and Ebook central.

Enjoy your reading, British Council Sudan.

Available
Ebrary Ebrary Tunisia
Available
Total holds: 0

Couverture -- Page de Copyright -- Page de titre -- Dédicace -- I - Dieu n'en demande pas tant ! -- II - Rien n'est absolu -- III - Le Mieux est l'ennemi du Bien -- IV - L'hôpital n'est pas fait pour les chiens -- V - Pauvreté n'est pas vice -- VI - On n'est pas parfait -- VII - Les malhonnêtes gens redoutent la lumière -- VIII - Les enfants ne demandent pas à venir au monde -- IX - Il faut manger pour vivre -- X - On ne peut pas vivre sans argent -- XI - Faire travailler l'argent -- XII - Les affaires sont les affaires -- XIII - J'ai la loi pour moi -- XIV - On ne peut pas tout avoir -- XV - Tout le monde ne peut pas être riche -- XVI - Il faut mourir riche -- XVII - Quand on est dans le commerce… -- XVIII - On ne se refait pas -- XIX - La médecine est un sacerdoce -- XX - Toutes les opinions sont respectables -- XXI - Je suis comme saint Thomas… -- XXII - Je m'en lave les mains comme Pilate -- XXIII - Prêcher dans le désert comme saint Jean -- XXIV - Être dans les nuages -- XXV - Être comme il faut -- XXVI - Être pratique -- XXVII - Être à cheval sur les principes -- XXVIII - Être poète à ses heures -- XXIX - Être dans une situation intéressante -- XXX - Il faut être de son siècle -- XXXI - Il ne faut pas être plus catholique que le Pape -- XXXII - Tous les goûts sont dans la nature -- XXXIII - Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire -- XXXIV - Chercher midi à quatorze heures -- XXXV - Il y a des bornes qu'il ne faut pas franchir -- XXXVI - L'excès en tout est un défaut -- XXXVII - II faut hurler avec les loups -- XXXVIII - Il n'y a que la Vérité qui offense -- XXXIX - C'est l'ambition qui perd les grands hommes -- XL - On n'est pas sur la terre pour s'amuser -- XLI - Je ne suis pas un saint -- XLII - Je ne me fais pas meilleur que je ne suis -- XLIII - La parole est d'argent, le silence est d'or -- XLIV - J'ai bien gagné de me reposer.

XLV - L'argent ne fait pas le bonheur, mais… -- XLVI - Rentrer dans son argent -- XLVII - Il faut que tout le monde vive -- XLVIII - Tous les chemins mènent à Rome -- XLIX - Paris n'a pas été bâti en un jour -- L - La pluie et le beau temps -- LI - La crème des honnêtes gens -- LII - L'honneur des familles -- LIII - Les devoirs du monde -- LIV - L'habitude est une seconde nature -- LV - Où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir -- LVI - Il n'y a pas de plaisir sans peine -- LVII - On ne fait pas d'omelettes sans casser des œufs -- LVIII - Je n'ai pas de monnaie -- LIX - Je pourrais être votre père -- LX - On ne meurt qu'une fois -- LXI - Il est bienheureux, il ne souffre plus -- LXII - Il ne s'est pas senti mourir -- LXIII - On dirait qu'il dort -- LXIV - Elle est morte comme une sainte -- LXV - On doit le respect aux morts -- LXVI - Les morts ne peuvent pas se défendre -- LXVII - Je ne suis pas un domestique ou Quand on nourrit -- LXVIII - Je n'ai besoin de personne -- LXIX - Les grandes douleurs sont muettes -- LXX - « Quo vadis ? » -- LXXI - La plus jolie fille du monde ne peut donner que ce qu'elle a -- LXXII - A l'impossible nul n'est tenu -- LXXIII - Un homme averti en vaut deux -- LXXIV - Que voulez-vous ! l'homme est l'homme -- LXXV - Il est avec le ciel des accommodements -- LXXVI - Au ciel on se reconnaît -- LXXVII - Les prêtres sont des hommes comme les autres -- LXXVIII - Chacun pour soi et le bon Dieu pour tous -- LXXIX - Aller son petit bonhomme de chemin -- LXXX - Ne pas valoir le Diable -- LXXXI - Se plaindre que la mariée est trop belle -- LXXXII - Tuer le temps -- LXXXIII - Avoir le mot pour rire -- LXXXIV - Assurer l'avenir de ses enfants -- LXXXV - Faire honneur à ses affaires -- LXXXVI - Faire un trou à la lune. Faire son trou -- LXXXVII - Brûler la chandelle par les deux bouts -- LXXXVIII - Vendre la peau de l'ours….

LXXXIX - Perdre ses illusions -- XC - Souffrir le martyre -- XCI - S'ensevelir dans le cloître -- XCII - Chercher la petite bête -- XCIII - Tendre la main -- XCIV - Respecter les Convenances -- XCV - Être de bonne foi -- XCVI - N'être pas le premier venu -- XCVII - Jeter sa gourme ou Il faut que jeunesse se passe ou On n'est pas de bois -- XCVIII - Faire un bon mariage -- XCIX - Faire une fin -- C - Se faire une raison -- CI - Monter une affaire -- CII - Encourager les beaux-arts -- CIII - De la discussion jaillit la lumière -- CIV - Qui n'entend qu'une cloche n'entend qu'un son -- CV - Le soleil luit pour tout le monde -- CVI - Tout le monde a plus d'esprit que Voltaire -- CVII - Qui veut trop prouver ne prouve rien -- CVIII - Il n'est jamais trop tard pour bien faire -- CIX - Petit à petit, l'oiseau fait son nid -- CX - Les petits ruisseaux font les grandes rivières -- CXI - On ne peut pas être et avoir été -- CXII - Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait !… -- CXIII - Si on savait tout ! -- CXIV - On ne saurait penser à tout -- CXV - On ne peut pas faire deux choses à la fois -- CXVI - Chaque chose en son temps -- CXVII - Le temps, c'est de l'argent -- CXVIII - L'argent n'a pas d'odeur -- CXIX - Plus on est de fous, plus on rit -- CXX - Tout ce qui brille n'est pas or -- CXXI - Il ne faut pas jouer avec le feu -- CXXII - Le bon Dieu -- CXXIII - La Nature -- CXXIV - La Science -- CXXV - La Raison -- CXXVI - Le Hasard -- CXXVII - La nuit du Moyen Age -- CXXVIII - L'Inquisition -- CXXIX - La Saint-Barthélemy -- CXXX - Il y a du bon dans toutes les religions -- CXXXI - Avoir l'esprit faux. Exagérer -- CXXXII - Il ne faut pas voir les choses trop en noir -- CXXXIII - A quelque chose malheur est bon -- CXXXIV - Tout vient à point à qui sait attendre -- CXXXV - La santé avant tout -- CXXXVI - Dieu ne fait plus de miracles.

CXXXVII - Je ne suis pas plus bête qu'un autre -- CXXXVIII - Qui veut la fin veut les moyens et Il n'y a pas de petites économies -- CXXXIX - Faire contre mauvaise fortune bon cœur -- CXL - Avoir du cœur, un bon cœur -- CXLI - Avoir de l'amour-propre -- CXLII - Avoir le travail facile -- CXLIII - Avoir de la chance -- CXLIV - Avoir du pain sur la planche -- CXLV - Entretenir des danseuses -- CXLVI - Les absents ont toujours tort -- CXLVII - L'argent se cache -- CXLVIII - Je veux dormir tranquille -- CXLIX - Je ne veux pas mourir comme un chien -- CL - Les amis de nos amis sont nos amis -- CLI - C'est en ami que je vous parle -- CLII - Un livre de chevet -- CLIII - Le cœur sur la main et Les larmes de crocodile -- CLIV - Être fils de ses œuvres -- CLV - Cherchez la femme -- CLVI - L'honnête femme -- CLVII - Le courage civil -- CLVIII - Tout n'est pas rose dans la vie -- CLIX - Les belles années de l'enfance -- CLX - Le bon vieux temps -- CLXI - Il y a un Dieu pour les ivrognes -- CLXII - L'appétit vient en mangeant -- CLXIII - On ne prête qu'aux riches -- CLXIV - Il n'y a pas de sot métier -- CLXV - La nuit est faite pour dormir -- CLXVI - L'occasion fait le larron -- CLXVII - Il n'y a pas de fumée sans feu -- CLXVIII - Entre deux maux, il faut choisir le moindre -- CLXIX - On n'est pas louis d'or ou Ce qui convient aux jeunes filles -- CLXX - La critique est aisée, mais l'art est difficile -- CLXXI - Je suis philosophe ou l'An quarante -- CLXXII - Une fois n'est pas coutume -- CLXXIII - Je n'avais pas besoin de ça ! -- CLXXIV - Les enfants sont ce qu'on les fait -- CLXXV - Il faut se faire un nom -- CLXXVI - On fait ce qu'on peut -- CLXXVII - On… -- CLXXVIII - Tous les hommes sont frères -- CLXXIX - Tout ou rien -- CLXXX - Ce que femme veut, Dieu le veut -- CLXXXI - Qui paie ses dettes s'enrichit.

CLXXXII - Quand le diable devient vieux, il se fait ermite -- CLXXXIII - Que faisiez-vous en 1870 ? -- Épilogue.

Extrait : "Je commence aujourd'hui, 30 septembre, sous l'invocation de saint Jérôme, auteur de la Vulgate, appariteur de tous les Prophètes, inventoriateur plein de gloire des Lieux Communs éternels. Est-ce là manquer de respect à cet étonnant docteur que l'Eglise honore du titre de Maximus, et que le Concile de Trente a implicitement déclaré le Notaire de l'Esprit-Saint ? Je ne le crois pas.".

Description based on publisher supplied metadata and other sources.

Electronic reproduction. Ann Arbor, Michigan : ProQuest Ebook Central, 2019. Available via World Wide Web. Access may be limited to ProQuest Ebook Central affiliated libraries.

There are no comments for this item.

to post a comment.